C'est la ouate

Publié le par Candy

J'ai l'étrange impression de sortir d'un long hiver.

Je m'éveille à la lumière du jour, lorsque la brume a disparu. J'aime ces journées ou le temps s'interrompt, se délaye, ou le jour se mélange à la paresse.

Plus de course effrenée dans cette jungle urbaine, plus de recherche du temps que l'on sait déjà perdu, plus d'interruptions et d'indécisions.

Je savoure ces jours longs, uniques, précieux que la rareté confine au plaisir. Je vis dans la langueur. La lumière est là, mais elle se fait discrète.

Alors je bois mon thé par petites gorgées, je picore, je ressens le temps.
Je me dis que je devrais faire une ballade à velo, simplement pour savourer l'air ambiant. Je voudrais délaisser mon cocon et me défaire des contraintes.

Je découvre alors des envies de voyages et d'air à explorer. Je voudrais ressentir et rire plus encore. Je respire, j'aime, je partage, je suis libre.


Passive et pensive !






Commenter cet article

charline 15/11/2009 17:42


A quand le prochain article??? Je me languis de lire une autre nouvelle fantastique de la vie de Candy....


Candy 15/11/2009 19:05


C'est fait !!!