La Belle et la Bête

Publié le par Candy


Que tous les coeurs qui se sont arrêtés en lisant mon titre reprennent vie..............non.......................... je n'ai pas trouvé de bête à mettre à mon bras ...


Je reste une éternelle et invincible single lady.
Oui, je suis célibattante depuis 27 millions d'années ....

Non que je n'ai eu mon compte de Pierre, Paul, Jacques, ça et là (pas les trois à la fois, hein, quand même). Mais vivre seule c'est aussi davantage vivre pour soi.
Apprendre à apprendre justement. A penser, vivre et simplement respirer pour son propre bien-être.
N'avoir de compte à rendre qu'a soi.

Se sentir libre de choisir et de se laisser des portes (et des fenêtres) toujours ouvertes.


Pouvoir manger deux croissants (oui, oui, vous lisez bien 2.................................Gigi* a déjà les genoux qui flanchent en pensant à ces deux croissants).


Pouvoir dormir en "yogging" avec le kit cercle polaire : chaussettes en laine, yogging en coton tout doux, veste polaire sans oublier mon amie la cagoule ....

AVERTISSEMENT !!!!!!
N'essayez jamais la cagoule pour dormir.............. une fois essayée.... C'EST TROP TARD !!! La cagoule, c'est comme les moules ... Ca fait une tête de boule....
(Je me donne quand même un 7/10 pour ma petite blague sur les cagoules)


Seule, tous les espaces sont à conquérir. Il faut être encore plus exigeante, car ne devoir ses exploits et ses échecs qu'à soi.
Seule, mais finalement avec la meileure compagnie du monde (oui, moi et moi-même, on se kiffe un peu quand même).
Seule, c'est envisager un avenir ouvert et libre qu'il nous appartient de modeler à force de volonté et d'entêtement.


Alors oui, je défends la cause des F.C.I.D.B.E.P.E. (Filles célibataires, intelligentes, drôles, belles et plus encore).

Alors oui, je défends ceux et celles qui choisissent un chemin de vie différent, ni pire, ni meilleur, mais seulement portés par d'autres aspirations que celles souhaitées. Ceux et celles qui choisissent de vivre pour eux, sans attaches, mais pas sans détermination ou sans force.
Je fais partie de ceux-là, qui se croient immobiles dans la foule. Ceux-là ont des hésitation et valsent parfois dans leurs peurs mais ils ne pas éteints, ils attendent de pouvoir s'éveiller davantage.
Dans la patience et au matin d'un jour nouveau, ils seront bientôt là.


Avis à la population, je suis une fille, parce que je la vaux bien !





*spéciale dédicace à virginia pour ces encouragements

Commenter cet article

charline 02/11/2009 16:39


J'aime beaucoup ton blog! Aussi bien de la mode, que du vécu et pensées personnels... Quand allons-nous voir une photo de cette "funny girl???" ;-)